EXPOSITION

SEPTEMBRE 2017 – 15e Parcours Céramique Carougeois

VERNISSAGE SAMEDI 16 SEPTEMBRE DE 11h30 À 17h00
21 RUE SAINT-VICTOR CAROUGE
EXPOSITION DU 16 AU 24 SEPTEMBRE 2017

Développement à quatre mains

Entre un designer d’objets passionné de céramique et un décorateur architecte d’intérieur réputé pour sa sensiblité esthétique singulière et sa fascination pour les matières, la complicité s’est donnée comme une évidence.

Clément Brazille et Peter Kammermann, deux personnalités libres et sans compromis, la jonction de deux univers, un ambitieux projet, une recherche partagée, une œuvre commune qui provoque le concept de l’exposition en impliquant le décorateur, à la fois acteur et mécène.

Des tables. Des plaques de grès noir, réalisation infiniment complexe maîtrisée par le céramiste, et des piètements inspirés, conçus par Peter Kammermann.

Au final, une vingtaine de pièces d’exception, fonctionnelles, inattendues et splendides qui peuvent s’assembler à gré, être adaptées sur mesure, servir également de panneaux décoratifs, et donner lieu, au-delà de l’exposition, à des petites séries limitées et à de nouveaux développements à quatre mains.

Projetées en tables, tables d’appoint, bouts de canapés, les plaques carrées, rectangulaires ou rondes, mesurent jusqu’à plus d’un mètre de longueur et 60 cm de diamètre. Toutes gardent ces vibrations d’imparfait et de «vécu». Un vœu de Peter Kammermann, attaché à laisser vivre la sensualité de la matière. Pour ne pas la figer, même les émaux élaborés sur mesure, noir mats ou noirs anthracite, sont les résultat d’une patiente exploration.

www.clementbrazille.fr

Recevez nos news


SEPTEMBRE 2017 – 15e Parcours Céramique Carougeois

VERNISSAGE SAMEDI 16 SEPTEMBRE DE 11h30 À 17h00
21 RUE SAINT-VICTOR CAROUGE
EXPOSITION DU 16 AU 24 SEPTEMBRE 2017

Développement à quatre mains

Entre un designer d’objets passionné de céramique et un décorateur architecte d’intérieur réputé pour sa sensiblité esthétique singulière et sa fascination pour les matières, la complicité s’est donnée comme une évidence.

Clément Brazille et Peter Kammermann, deux personnalités libres et sans compromis, la jonction de deux univers, un ambitieux projet, une recherche partagée, une œuvre commune qui provoque le concept de l’exposition en impliquant le décorateur, à la fois acteur et mécène.

Des tables. Des plaques de grès noir, réalisation infiniment complexe maîtrisée par le céramiste, et des piètements inspirés, conçus par Peter Kammermann.

Au final, une vingtaine de pièces d’exception, fonctionnelles, inattendues et splendides qui peuvent s’assembler à gré, être adaptées sur mesure, servir également de panneaux décoratifs, et donner lieu, au-delà de l’exposition, à des petites séries limitées et à de nouveaux développements à quatre mains.

Projetées en tables, tables d’appoint, bouts de canapés, les plaques carrées, rectangulaires ou rondes, mesurent jusqu’à plus d’un mètre de longueur et 60 cm de diamètre. Toutes gardent ces vibrations d’imparfait et de «vécu». Un vœu de Peter Kammermann, attaché à laisser vivre la sensualité de la matière. Pour ne pas la figer, même les émaux élaborés sur mesure, noir mats ou noirs anthracite, sont les résultat d’une patiente exploration.

www.clementbrazille.fr

Recevez nos news